Toc toc toc !

Ce week-end, nous avons improvisé un atelier « portillon ». Celui d’origine, permettant d’accéder de la route à la terrasse ouest, avait complétement pourri, les planches partaient en morceaux, les clous avaient rouillé et certains gonds s’étaient descellés du mur.

Vieux portillon complet

Vieux portillon planche pourrieVieux portillon gonds descellésFabriqué de bric et de broc, le nouveau est toutefois loin d’être en toc ! Et donne une entrée beaucoup plus accueillante côté terrasse, là où nous envisageons de migrer prochainement. En plus, il ne nous aura pas coûté bien cher !

La vieille armoire que les anciens propriétaires avaient laissée dans le grenier, parce que trop lourde à déplacer, a constitué notre principale matière première (nous en avions déjà utilisé une partie pour « boucher » les trous dans le plafond, après avoir fait tomber la cloison dans le « studio »).

Vieille armoire grenierNous avons d’abord monté un cadre de porte en récupérant une partie du fond du meuble, coupée en deux dans le sens de la hauteur, pour les deux montants verticaux. Les trois traverses horizontales aussi sont extraites de l’armoire. Elles sont rainurées sur toute la longueur d’un côté que nous avons bien pris soin de positionner en bas, pour éviter que l’eau de pluie ne s’y accumule. Nous avons choisis la position de celle du milieu en fonction de la hauteur où nous voulions installer la poignée. Impossible de se souvenir d’où vient la diagonale, qui permet de renforcer l’ensemble, mais c’était également un morceau de bois qui trainait dans le garage !

Portillon montants verticauxPortillon cadreNous avons ensuite récupéré les gonds de l’ancien portillon, encore bons bien que très rouillés. Quelques « pschitt » de WD40 (dégrippant, pour les non initiés) plus tard et un peu de patience pour les décoincer, les voilà comme neufs !

Portillon gondsNous voulions faire de même pour l’ensemble « poignées + serrure », mais n’avons malheureusement pas réussi à le retirer de la vieille porte. Nos assauts répétés ont eu raison d’une des poignées, cassée net. Il a fallu improviser un système de fermeture. Encore une fois, en fouinant un peu au garage, au milieu des « merdouilles » que nous n’avons pas encore eu le temps d’apporter à la déchèterie, nous avons mis la main sur un morceau de fil de fer assez costaud et recourbé de façon adéquate. Nous avons « planté » l’une des extrémités dans la traverse du milieu et fait en sorte que l’autre côté puisse venir se coincer sur une équerre (encore de la récup !), fixée sur la pile en béton. Enfin, pour arrêter le tout, nous avons cloué une cale de bois contre la traverse, au niveau de ce loquet improvisé, mais ma foi plutôt performant !

Portillon loquetLa fixation des gonds s’est avérée plus périlleuse. La maçonnerie des piles laisse à désirer et certains endroits n’ont pas beaucoup apprécié le perfo. On croise les doigts pour que les chevilles tiennent quand même quelques temps.

Portillon gonds côté pileEn plus, Denis a une technique bien à lui ! Je pense qu’il est prêt pour inscrire une nouvelle discipline aux JO : le bricolage artistique ! Il a des chances de médaille !

Denis bricoleur acrobatiqueA ce stade, nous avions certes une porte qui ferme, mais son utilité laissait à désirer !

Portillon cadre montéNous avons utilisé les dernières planches de l’armoire du grenier pour lui donner un peu plus d’allure et la rendre plus « hermétique ». Les planches en bon état et de la bonne hauteur se faisant rares, nous avons du calculer au plus juste leur largeur et leur écartement.

Portillon barreauxAu final, nous sommes plutôt satisfaits du résultat ! Il faudra quand même songer à passer un coup de lasure pour protéger ce portillon tout neuf !

Portillon côté intérieur Portillon côté extérieur

Publicités

2 réflexions au sujet de « Toc toc toc ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s